I trè campani

 trè campani

 

In campanili

Ci sò trè campani

Dinghi donghi dinghi

Donghi dinghi donghi

Cusì gentili

Sò d’Alisgiani

Dinghi donghi dinghi

Donghi dinghi donghi

À tempu tocca

Ci hè la ciccona

Apri la bocca

È ridi è sona.

È la mizana

Sempri ridonu

Faci la vana

À lu balconu.

Veni la chjuca

Cù lu so chjoccu

À nimu muca

Chì beddu toccu.

Tutt’è trè stani

In armunia

Cusì bè dani

A so sinfunia.

 

Ziu Mirlinu (CRDP) n°5

Les trois cloches

 

Dans le clocher

Il y a trois cloches

Ding dong ding

Dong ding dong

Si aimables

Elles viennent d’Alisgiani

Ding dong ding

Dong ding dong

Dès qu’on la touche

Il y a la grande

Qui ouvre la bouche

Qui rit et sonne.

Et la cadette

Riant toujours

Joue l’écervelée

À la fenêtre.

Il y a la petite

Avec son tintement.

Elle ne heurte personne.

Quel son plaisant !

Elles vivent toutes les trois

En harmonie

Et font si bien entendre

Leur symphonie.